Whitesand ¤ Lionel Salaün

Ray débarque dans la petite ville de Huntsville comme un chien dans un jeu de quille. Sa voiture y lâche son dernier râle et voilà cet homme aux allures de hippie du Nord, yankee universitaire, coincé dans le fin fond du Mississippi. Malgré le mépris de certains et les railleries des autres, Ray doit bien creuser sa place parmi les locaux pour payer une nouvelle voiture au garagiste. Mais à Huntsville, il n’y a pas que la poussière rouge qu’on soulève sur son passage, mais les souvenirs encore chauds de lynchages d’hommes noirs sur les collines et les soupçons d’un shérif au cœur brisé. Semblerait que Ray ne soit pas là par hasard. Tu viens?

Ce roman très cinématographique de Lionel Salaün donne vie à des personnages qui se meuvent dans un cadre comme des acteurs sur un plateau. Comme dans un long-métrage, l’intrigue est entrecoupée de plans séquences dévoilant le luxuriant et capricieux bayou. Ces descriptions de la nature du Sud américain sont absolument magnifiques.  Certains personnages « secondaires » sont précieux et portent à bout de bras l’intrigue et hop! ça soigne même une panne de lecture. Je reprocherais peut-être une trop grande minutie dans la narration et le scénario qui lisse trop l’histoire à mon goût.. j’aurais voulu que ça joue plus dans la rugosité et l’âpreté…

Admirative de cet auteur qui décrit à merveille le bayou, comme si on y était, alors que lui-même n’a jamais mis un pied (ni deux) aux Etats-Unis.

Lune

 

IMG_9586Whitesand de Lionel Salaün aux éditions Actes Sud [2019]


25292
Photo: Annick Beaulieu

Lionel Salaün enchaîne les petits boulots: magasinier, fabricant d’aquariums, pêcheur de sardines à Sète, ou encore photographe et consacre l’essentiel de son temps à l’écriture. Passionné de géographie, amateur de blues et de cinéma américain, ses romans portent la signature de ce pays outre-atlantique.

3 réflexions sur “Whitesand ¤ Lionel Salaün

  1. je ne connais pas – j’avoue aussi que mes quelques tentatives de lectures d’auteurs français plaçant leur histoire en Amérique m’ont toujours déçues (peut-être parce que j’y ai vécu donc je vois plus loin que les sempiternels clichés portés par les films…)
    pour le Bayou, j’y suis allée deux fois, et l’expérience est intense !

    Aimé par 2 personnes

    1. J’y ai vécu aussi, mais pas dans le Sud. J’ai souvent ce sentiment également pour les auteurs français. Mais j’ai apprécié cette lecture, malgré son côté trop minutieux. J’aime l’ambiance du Bayou, ça débride mon imagination!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s