ligne de fracture ¤ Jesmyn Ward

Ce roman marque ma troisième lecture de Jesmyn Ward. Après Bois Sauvage et son dernier, Le chant des revenants, je m’étais mis en tête de lire tous ses romans. Et bien que Bois Sauvage reste de loin mon grand coup de cœur de Ward et Le Chant des Revenants un grand bouleversement dans ma vie de lectrice, avec Ligne de fracture j’ai retrouvé Ward, son écriture poétique et âpre et ses personnages déchirants.

Au cœur d’une Louisiane rurale, pauvre, brûlante et moite, deux jumeaux s’unissent, se déchirent et grandissent, tentent de trouver un boulot, de quoi aider leur grand-mère qui les a élevés. Il n’est pas question de quitter la ville de l’enfance, pourtant terre hostile de misère, où dealers et alcooliques errent dans les rues sous un soleil impitoyable.

Jesmyn Ward, c’est des personnages aux liens extrêmement forts, où la famille malgré ses failles et ses déchirures est une racine qui jamais ne perd pied. Une réalité brutale mêlée d’images d’une poésie poignante. Une écriture au goût de sang, de sueur, aux couleurs des eaux troubles du bayou, un très beau roman sur la fraternité.

IMG_20190608_110759_320Ligne de fracture (Where the line bleeds) traduit par Jean-Luc Piningre pour les éditions 10/18 au format poche. [2008]


71-wjMrvimL._UX250_

Jesmyn Ward est née en 1977 à DeLisle, dans l’État du Mississippi. Issue d’une famille nombreuse, elle est la première à bénéficier d’une bourse pour l’université. Elle remporte à deux reprises le prestigieux National Book Award : en 2011 pour son second roman, Bois sauvage (Salvage the Bones) et en 2017 pour son sixième roman, Le chant des revenants (Sing, Unburied, Sing). Jesmyn Ward est professeur de création littéraire à l’Université de South Alabama à Mobile.

Publicités

2 réflexions sur “ligne de fracture ¤ Jesmyn Ward

  1. C’est le seul roman de Ward qu’il me reste à lire. Aussi, je le ménage… « Bois Sauvage » reste aussi pour moi mon grand coup de coeur, sans doute parce que c’est pas ce roman que je suis entrée de plain pied dans son univers. « Le chant des revenants » est non loin derrière. Sans parler des « Moissons funèbres ». Bref, j’ADORE Ward!

    Aimé par 1 personne

    1. J’adore Ward, pour l’instant Ligne de fracture est celui que j’aime le moins – mais que j’ai beaucoup apprécié! Je suis tout de même contente d’avoir commencé par Bois Sauvage et le chant des revenants, ses deux meilleurs selon moi. Il me reste Moissons Funèbres à lire !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s